top of page
  • Photo du rédacteurEmi

[Nutrition] Décoder les étiquettes et les additifs alimentaires

Les courses : qu'est-ce qui influence nos choix ?

Nos habitudes d'achat sont influencées par divers facteurs tels que la publicité, la commodité, les considérations de santé, la mobilité, les habitudes culinaires et l'influence des enfants. Le « pouvoir de nuisance » des enfants peut fortement influencer l'achat de sucreries et de snacks, de céréales et de fast-food. Rien qu'aux États-Unis, 1,6 milliard de dollars ont été dépensés en 2022 pour la publicité destinée aux enfants de moins de 12 ans, dont une grande partie pour des aliments peu nutritifs. Il convient de noter qu'aucun budget n'est alloué à la publicité pour les fruits et légumes.

 

Comprendre les étiquettes des produits alimentaires

Lire les étiquettes peut être confus, mais il est essentiel de les comprendre pour faire des choix plus sains. Voici un aperçu des principaux éléments que l'on y trouve :

 

  1. Nom et description du produit


  • Nom : Indiqué clairement sur l'emballage.

  • Nom inventé : ne doit pas être trompeur et doit clairement identifier le contenu du produit.

  • Transformation : la méthode (par exemple, séchage, torréfaction) doit être indiquée.

  • Poids/volume : le poids égoutté doit être indiqué si le produit est conditionné dans un liquide, ce qui permet de comparer les prix.

  • Instructions de préparation et de conservation : Instructions détaillées sur la température, la durée et les méthodes de conservation, avant et après l'ouverture.


2. Dates et conditions de conservation

 

  • À consommer de préférence avant : Indique la date de péremption pour une consommation sûre (par exemple, lait, viande, poisson).

  • À consommer de préférence avant : Indique une qualité optimale, mais pas la sécurité (par exemple, pâtes, légumes en conserve).

  • À consommer après ouverture : Indique une date limite de consommation (par exemple, dans les 3 jours).

  • Conditions de stockage : Inclut des instructions spécifiques (par exemple, congélateur, endroit frais et sombre).

 

3. Liste des ingrédients

 

  • Tous les ingrédients : ils doivent être énumérés, y compris l'eau et les additifs, dans l'ordre décroissant de leur poids.

  • Pourcentage : parfois, le pourcentage de chaque ingrédient est indiqué.

 


Organismes génétiquement modifiés (OGM)

  • Étiquetage actuel : volontaire à ce stade, mais les principales cultures comme le soja, le maïs, la betterave et le coton ont des pourcentages élevés d'OGM.

  • Étiquetage futur : l'étiquetage obligatoire doit être mis en œuvre, en remplaçant le terme « OGM » par « bio-ingénierie » (BE) afin de réduire la stigmatisation.

  • Allégations d'absence d'OGM : les produits peuvent indiquer qu'ils ne contiennent pas d'OGM ou qu'ils sont certifiés biologiques.

 

Informations sur les allergènes

  • Allergènes courants : doivent être énumérés, y compris la contamination potentielle (par exemple, « peut contenir du lait »).

  • Réactions allergiques : il est précisé que 70 % des réactions surviennent lors de repas pris à l'extérieur de la maison.


Informations nutritionnelles

Informations obligatoires : Par 100g/ml ou par portion :

  • Valeurs énergétiques (kJ et kcal)

  • Matières grasses (y compris les acides gras saturés)

  • Glucides (y compris le sucre et les fibres alimentaires)

  • Protéines

  • Sodium (sel)

Informations facultatives : Peut contenir des graisses monoinsaturées et polyinsaturées, de l'amidon, des vitamines et des minéraux.





Additifs alimentaires

Les additifs alimentaires sont des substances ajoutées aux aliments pour des fonctions spécifiques, telles que la conservation, l'amélioration de la saveur ou de la couleur. Ils doivent être mentionnés dans la liste des ingrédients. Les types d'additifs les plus courants sont les antioxydants, les colorants, les exhausteurs de goût, les édulcorants, les émulsifiants, les stabilisateurs et les conservateurs.

 

Problèmes de sécurité : Malgré des évaluations rigoureuses de la sécurité, certains additifs restent controversés. Par exemple, certains colorants artificiels sont utilisés aux États-Unis (par exemple, le jaune soleil FCF, le rouge allura) en dépit des inquiétudes qu'ils suscitent. Au Royaume-Uni, ces additifs font l'objet d'avertissements concernant leurs effets néfastes potentiels sur l'activité et l'attention des enfants.


Comment lire une étiquette pour une meilleure santé

Lorsque vous examinez une étiquette, tenez compte des éléments suivants :

 

  • Les ingrédients : les utiliseriez-vous chez vous ?

  • Types de graisses et d'huiles : les graisses trans sont-elles incluses ?

  • Teneur en sucre et en sel : quelle est la quantité par portion ?

  • Additifs : y a-t-il des conservateurs ou des colorants artificiels ?

  • Densité nutritionnelle ou densité calorique : l'aliment fournit-il des nutriments essentiels ou des calories vides ?

  • Présence d'OGM : est-elle indiquée ou exclue ?

Le conseil de Michael Pollan est toujours d'actualité : « Ne mangez rien que votre arrière-grand-mère ne reconnaîtrait pas comme de la nourriture ».

 

Étiquettes trompeuses

Méfiez-vous des étiquettes indiquant « faible teneur en calories », « riche en fibres »,

« faible teneur en matières grasses » ou « sans sucre ajouté ». Ces produits peuvent encore contenir de grandes quantités de sucres, de sels ou d'ingrédients artificiels. Des termes tels que « naturel », « cultivé à la maison » et « frais de la ferme » peuvent également induire en erreur en raison d'une réglementation trop souple.

 

Réduire les additifs

Pour réduire la consommation d'additifs, choisissez des aliments frais et biologiques lorsque c'est possible. Comparez la liste des ingrédients des aliments transformés à celle que vous utiliseriez chez vous. Par exemple, une glace à la cerise et à la vanille peut contenir une longue liste d'additifs, alors qu'une version faite maison peut être beaucoup plus simple et plus saine.

 

En comprenant les étiquettes des produits alimentaires et les additifs qu'ils contiennent, nous pouvons faire de meilleurs choix pour notre santé et notre bien-être. Lisez toujours attentivement les étiquettes et donnez la priorité aux aliments peu transformés et riches en nutriments.

Comments


bottom of page